Quelles sont les précautions à prendre lors d’un cunnilingus ?


Lorsque votre chéri parcourt votre corps avec sa langue et s’attarde sur votre sexe, zone fortement érogène, vous titille le clitoris en des petits mouvements circulaires, vous voilà au septième ciel !

Seulement contrairement à ce que l’on pourrait croire, le cunnilingus, à l’instar des autres rapports sexuels nécessite des précautions car il peut transmettre des maladies infectieuses comme des IST et MST. Alors pour un cunni en toute sécurité, quelques conseils d’hygiène à respecter et vous pourrez en profiter sans risques.

Effectivement, certaines infections sexuellement transmissibles et maladies peuvent être portées dans les sécrétions vaginales déclenchées par le cunnlingus ! On a souvent tendance à croire qu’il faut se protéger uniquement pendant la pénétration ! C’est faux et les risques sont bien réels !

Des risques de contaminations

Autant dire Messieurs qu’il est possible d’attraper de l’herpès génital, des hépatites et même le VIH rien que par le biais de la langue, surtout lors des règles. En bref si vous avez un bouton de fièvre ou que vous commencez à en ressentir les picotements, évitez de faire un cunni à votre partenaire. Vous lui rendre service d’autant que l’herpès génital est très douloureux.

Autre risque ! Si votre partenaire qui pratique le cunnilingus est blessé et a des lésions dans la bouche, c’est une aubaine pour les virus ! Faites-lui passer un examen complet de la bouche avant de pratiquer ce rapport bucco-génital ! En cas de coupure ou gerçure, d’aphtes, abstenez-vous ! Faut-il pour autant renoncer au cunnilingus ? Cris d’horreur ! Bien sûr que non, mais il faut faire preuve de prudence.

 

 

Les précautions

De manière générale, pratiquez le cunnilingus avec une personne de confiance, en général il s’agit du même partenaire, c’est plus certain ! Si malgré tout, vous changez souvent de partenaire, il existe des protections ! Il suffit de découper un bout de préservatif dont vous pourrez recouvrir votre langue avant d’effectuer un cunnilingus ! Certains carrés de latex sont conçus pour également !

Si vous ne disposez pas de préservatif sous la main, allez dans la cuisine et ouvrez les tiroirs ! Vous trouverez bien à côté du papier alu le film alimentaire qui là encore peut vous aider à éviter certaines maladies notamment les hépatites !

Certes, ces protections rendent pour la partenaire le cunni moins agréable mais c’est mieux que de s’en priver totalement ! La digue dentaire disponible dans les sex shops ou centres de prévention est un précieux allié également !

Dans tous les cas, quel que soit le moyen de protection choisi, pensez à bien maintenir cette protection sur la vulve de votre partenaire pour éviter de vous retrouver en contact avec les sécrétions vaginales.

Evitez également les périodes les plus à risques comme celle des règles, le sang pouvant contenir et transmettre de nombreux agents infectieux. Dans tous les cas, sans sombrer dans la psychose, soyez consciente qu’il y a des risques. Et mettez toutes les chances de votre côté pour passer un bon moment !  

 

(152 Posts)